Archives par mot-clé : création

Escape Game Max Richter

Niveau : 1ère ou Terminale option facultative
Temps prévu : 1h30

Objectifs de l’Escape Game

  • Découverte de l’oeuvre au programme du bac.
  • Notions de citation / collage
  • Travail autour de la grille harmonique
  • Développement des capacités de coopération

Situation initiale

Rien ne va plus au SCSTMA, le Syndicat des Créateurs de Sonneries de Téléphone et de Musiques d’Attente. La grogne des clients se fait entendre, ceux-ci n’en pouvant plus d’entendre Les Quatre Saisons à longueur de journée sur leurs standards téléphoniques. Même le travail de Max Richter ne semble plus suffisant, les ressemblances avec l’oeuvre originale étant trop grande.

Il va donc falloir innover : cette fois, le SCSTMA fera appel à de nouveaux compositeurs pour travailler sur la réécriture… d’un tout autre concerto de Vivaldi !

Une grande partie de l’Escape Game se déroule autour d’un répondeur téléphonique, dont les différents menus permettront aux participants de progresser dans les énigmes.

Lors de l’arrivée dans la pièce, l’écran du diaporama est déjà vidéoprojeté et la musique d’accueil passe en boucle :

Plan d’ensemble de l’Escape Game

4 énigmes constituent l’Escape Game :

Repérage d’éléments dans la partition

Code téléphonique : 1
Demande d’un code d’authentification

Plusieurs éléments sont à repérer dans les partitions disposées dans la pièce. Les deux éléments à trouver mettent en avant des mesures asymétriques dans la pièce de Richter, ainsi que la présence d’un violon soliste.

Si le code donné est le bon, les élèves sont « authentifiés » et accèdent au message enregistré sur le répondeur :

Monsieur pas content !

La date donnée à la fin du message est une invitation à retrouver le programme de la Philharmonie de Paris de la saison 2015-2016, à la page présentant le concert de Richter (p. 105). Une note s’y trouve glissée : il s’agit du cahier des charges qui servira à la production finale du groupe.

Vous pouvez retrouver le programme en version numérique à cette adresse : https://fr.calameo.com/read/00254595228a767130411

Si vous ne pouvez pas vous procurer ce programme, la Note de programme du concert peut aussi convenir à la mise en place de l’activité : http://edutheque.philharmoniedeparis.fr/EXPLOITATION/ermes/player.aspx?id=1047285

Comparaison de l’oeuvre originale (Vivaldi) avec sa réécriture (Richter)

Code téléphonique : 2
Où se trouve la brochure ?

La brochure en question contient une série de 5 feuilles transparentes (rétroprojecteur ou calque) sur lesquelles sont imprimés des motifs énigmatiques. Une copie de la partition du Printemps et de Spring 1 sont également mis à disposition. À l’aide d’un code couleur, les élèves doivent mettre en évidence les cellules du Printemps citées dans Spring 1.

La superposition des bons transparents sur la bonne partition permet de mettre en évidence un code. Celui-ci permettra d’ouvrir le cadenas d’une boîte contenant une cassette audio.

Celle-ci contient un cours un peu austère, mais contenant quelques aides pour la réalisation du projet final !

Reconnaîtrez-vous cette voix ?

Contexte de création, généralités sur Vivaldi Recomposed

Code téléphonique : 3

Attention, robot intransigeant !

Après avoir entendu cette annonce, les élèves peuvent commencer à répondre à plusieurs questions sous forme de QCM.

  • Que sont les pistes Shadow des Quatre Saisons recomposées ?
  • Combien entend-t-on généralement de mouvements dans un concerto Baroque ?
  • Qu’est-ce que « Spring 0 » ?
  • Qui est Daniel Hope ?
  • Combien y a-t-il de temps par mesure dans « Summer 3 » ?
  • Combien d’accents sont joués chaque mesure par les violons dans « Summer 3 » ?

En cas d’erreur, les questions fautives ne sont pas identifiées et les élèves doivent donc recommencer. Les réponses peuvent être trouvées dans les documents à disposition : note de programme, livret du disque, programme de la Philharmonie, partitions de l’oeuvre…

Si l’ensemble des réponses est correct, un code s’affiche à l’écran. Celui-ci permet d’ouvrir une boîte contenant une clé USB. Sur celle-ci, les élèves trouveront la trame du projet collectif à réaliser.

Projet final : création dans le style de Richter

Les élèves doivent réaliser une création dans le style de Max Richter, d’après un cahier des charges imposant les contraintes suivantes :

  • Partir de l’oeuvre La Notte (RV 439, Allegro, la version d’Amarillis est ma préférée !)
  • Ne remixer que quelques mesures : il s’agit de musique minimaliste-répétitive.
  • Inclure des nappes.
  • Réaliser quelques variations.

La partition originale, l’analyse de la cassette audio et le projet Reaper pré-enregistré et découpé par mesure (correspondant au rythme harmonique) permet aux élèves de se mettre rapidement en activité.

Projet complet, avec un découpage par mesure

Le plugin VST Orchestral (par Edirol, très obsolète mais pleinement satisfaisant pour cet usage et facilement trouvable sur la toile) est préconfiguré afin d’assigner aux 5 pistes les sons de Flûte solo, Violons 1, Violons 2, Altos et Violoncelles. Toute autre banque de son contenant des cordes frottées et une flûte devrait faire l’affaire !

Le projet a été paramétré afin que chaque cellule puisse être mise en boucle en étirant celle-ci depuis le bord. Certaines manipulations n’étant pas forcément intuitives (par exemple, sélection multiple à l’aide du clic-droit), donner quelques indices techniques au cours du jeu peut être une option intéressant pour les élèves ne maîtrisant pas déjà le logiciel.

Boucles faciles sous Reaper !

Un enregistreur présent dans la pièce permet d’enregistrer la production à la fin de l’activité.


Matériel nécessaire

  • 2 boîtes + cadenas à 4 chiffres
  • Ordinateur avec Powerpoint et Reaper installés
  • Fichier du diaporama, si possible vidéoprojeté tout au long de l’activité
  • Partitions des Quatre saisons (au moins Le Printemps)
  • Calques à superposer à la partition du Printemps
  • Partitions de Vivaldi Recomposed (au moins Spring 1, Summer 3 et Winter 1)
  • Clé USB avec fichier du projet final préconstruit
  • Lecteur de cassette
  • Cassette audio, sur laquelle est enregistré le « cours amusant »
  • Brochure du SCSTMA
  • Programme de la Philharmonie (ou à défaut, une note de programme) pour y dissimuler le Cahier des charges
  • Partition de La Notte
  • Enregistreur
  • Tablette ou ordinateur pour la mise à disposition des extraits
  • Feuille transparente rétroprojecteur
  • Caméra (ou enregistreur)
  • Instruments (élèves musiciens)

Matériel facultatif

  • Horloge, minuteur de smartphone/tablette ou logiciel Compteur-Prompteur pour la gestion du temps.
  • Plusieurs casques + splitter
  • Livres, partitions et bibelots pour le décor
  • Feuilles A4 et papier à musique vierge

Téléchargement des ressources

Vous pouvez utiliser les ressources déjà prêtes à l’emploi (clic-droit / Enregistrer sous)

L’ensemble des fichiers à imprimer
Plan de mise en route

Voilà ! 😉

Message aux élèves qui passeraient sur cette page : ne vous gâchez pas le plaisir de découvrir ce jeu en temps voulu… passez votre chemin !

Un remix clé en main pour les élèves

Au hasard de la toile, on tombe parfois sur quelques pépites… c’est le cas de ce site dont le contenu est une mine pour les bidouilleurs de sons en tout genre. On y trouve un très grand nombre de chansons tous styles confondus, dont les parties instrumentales séparées sont directement téléchargeables. Le Graal pour qui veut remixer à peu de frais des grands classiques !

RemixPacks.ru
RemixPacks.ru

Sans iPads en classe (pour l’instant) et ayant souhaité faire travailler mes élèves de 3ème sur le blues, avec un travail de création à la clé, j’ai pu ainsi déconstruire un grand standard (This Thrill is Gone de B. B. King).

Les extraits (découpés et calés au tempo dans Reaper) ont ensuite été mis à disposition des groupes au format audio, classés par instrument et par degrés (I, IV et V). Libre aux élèves ensuite de réagencer toutes ces briques directement dans Reaper, avec comme seule contrainte technique de définir le tempo correspondant aux prises (90 à la noire). Tout le reste se fait par glisser-déposer.

  • Batterie : 20 mesures
  • Clavier : 24 mesures
  • Guitare + Orchestre : 20 mesures
  • Basse : 18 mesures
  • Guitare Solo : 34 mesures

Aucun sample de voix n’a été intégré, l’idée étant que les élèves inventent et enregistrent leur propre chanson de blues par dessus l’accompagnement. Au bout du compte, cela permet aux élèves de créer une partie instrumentale très pro (et pour cause !) avec des moyens techniques limités.

Voici les extraits prédécoupés qui vous permettront à vous aussi de remixer le grand B. B. King ! Vous remarquerez que chaque fichier son comporte une série de caractère aléatoire… simplement pour éviter aux élèves de reconstituer les séquences dans leur ordre d’origine.

Télécharger les extraits
Télécharger les extraits